Présentation du projet Musiconis


L’équipe de recherche Patrimoine et langages Musicaux de l’Université Paris-Sorbonne, en association avec l’équipe « Signes, formes et représentations » du Centre d’études supérieur de civilisation médiévale de l’Université de Poitiers propose le projet Musiconis (financé par l'Agence Nationale de la Recherche) comprenant deux programmes interactifs qui se nourrissent mutuellement :
1 – la constitution, à partir d’un bouquet de bases existantes, d’une méta-base d’images médiévales représentant la musique, et le développement d’outils technologiques pour la mise en ligne et l’échange des données.
2 – la conceptualisation d’outils théoriques permettant d’établir un nouveau modèle d’indexation qui intégrerait les données audibles des images, et servirait de point de départ à des recherches scientifiques convergentes sur le thème de la figuration du son.

La partie de recherche proprement scientifique est organisée autour de la notion centrale de sonorité de l’image : outre la visualisation de sa profération, de sa propagation et de sa perception, le son musical est évoqué visuellement de multiples façons : par l’entremise de proportions mathématiques, par des choix organologiques de matériaux, de morphologie et de configuration de détail qui vont spécifier les timbres ainsi que les qualités rationnelles des sonorités, mais aussi par des gestes orchestiques et/ou musicaux combinés dans l’aire de la représentation. Formes et couleurs sont savamment coordonnées pour fonctionner de façon signifiante au sein de l’image et dans le programme iconographique plus large du support qui les contient. En d’autres termes, l’aire de l’image tout comme son périmètre d’inscription, architectural, liturgique, codicologique ou littéraire, peuvent être considérés comme des « paysages sonores » dont il s’agit de déterminer paramètres et interactions.



Les principaux acteurs de ce projet sont :
- Partenaire 1 : Frédéric Billiet (Professeur de Musicologie) de l'Université Paris-Sorbonne (UMR IReMUS)
- Partenaire 2 : Isabelle Marchesin (Maître de conférences en Histoire habilitée à diriger les recherches)  de l'Université de Poitiers (CESCM) 
- Partenaire 3 : Claude Montacié (Professeur d'Informatique) de l'Université Paris-Sorbonne (ISHA)

Deux ingénieurs de recherche post-doc ont été recrutés pour l'indexation et la recherche :
- Sébastien Biay (Université de Poitiers)
- Welleda Muller (Université Paris-Sorbonne)
Un informaticien a également été recruté pour développer la base :
- Benjamin Pavone (Université Paris-Sorbonne)

Enfin une quarantaine de partenaires issus d'institutions universitaires, de centres de recherches et d'associations en France et en Europe sont impliqués dans le projet Musiconis :
Claude Andrault, Violaine Anger, Marcello Angheben, Benjamin Bagby, Sylvie Bethmont-Gallerand, Aurélia Bolot de Moussac, Karine Boulanger, Christian Brassy, Pierre Catanes, Christelle Cazaux-Kowalski, Anne-Emmanuelle Ceulemans, Luc Charles-Dominique, Béatrice Coquet, Lionel Dieu, Xavier Fresquet, Jean-Marie Fritz, Mahalia Frizon, Thierry Gonon, Jean-François Goudesenne, Laurent Hablot, Paul Hardwick, Luuk Houwen, Fabienne Joubert, Jos Koldeweij, Nicole Lallement, Claudine Lautier, Barbara Le Gonidec, Odile Lepinay, Katarina Livljanic, Jean-Luc Matte, Michel Maupoix, Florence Mouchet-Chaumard, Éric Palazzo, Thomas Persohn, Florence Piat, François Picard, Isabelle Ragnard, Marie-Reine Renon, Björn Tammen, Christel Theunissen, Jean-Christophe Valière, Bernard Vecchione, Cécile Voyer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.